LEPAT
 

Locations of visitors to this page

Voter  Votez pour ce site en 2 secondes, votre avis est intéressantVoter

La chasse aux enfants noirs et métisses en Allemagne
Image
Les enfants métisses sont fichés depuis la naissance. C'est légal en plus

Depuis la fin de la 2nd guerre mondiale qui a mis fin au règne du régime nazi, l'Allemagne est tombée dans une grave crise identitaire. Pour la 1ière fois de son histoire, des russes, des africains, des américains revendiquent la nationalité allemande et ceci de plein droit.

Divisée en 2 Etats depuis 1949 l'Allemagne de l'Est ex RDA était sous l'occupation des forces alliées russes. Pendant qu'à l'Ouest, la RFA était sous l'occupation militaire américaine. Toutes les institutions du pays ont été fondues, une nouvelle constitution voit le jour et une nouvelle démocratie est mise en place. L'Allemagne est libérée du régime autocratique. Pourtant cette libération n'a pas que fait rire. Les enfants métisses souffrent aujourd'hui d'une certaine vengeance qui ne connait pas son nom.
 

 

Selon le documentaire « la face cachée d'une libération » diffusé sur France 3 et sur CITE-U Live Motion inspiré du livre de J. Robert Lilly, on parle des 100 aines de milliers de femmes violées en Europe et surtout en Allemagne.
Des jeunes filles vierges et même des femmes mariées avaient été contraintes aux relations sexuelles avec les soldats alliés dont les soldats russes à l'Est et les GI's à l'Ouest.
Le problème c'est que parmi les GI, il y avait une proportion assez importante de soldats noirs américains.

Les enfants indésirables

A l'ex RDA - Allemagne de l'Est, on avance le chiffre de 2 à 3 millions de femmes allemandes violées. Selon l'encyclopédie Wikipédia, ce chiffre est pourtant largement sous estimé par les historiens puisque disent-ils, l'ordre de viol du maximum de femmes allemandes, mariées ou non venait de la hiérarchie.

Quoique le chiffre fût élevé de ce coté, c'était un moindre mal, car à l'Ouest occupé par les américains, il y avait des soldats noirs dans les rangs. Il fallait donc logiquement s'attendre à la naissance d'enfants noirs issus des viols.

10 ans plus tard, le rêve de la race pure, une idée chère à Hitler s'effondre définitivement au seul regard des enfants métisses issus des parents de soldats noirs américains morts ou retournés en caserne qui grandissent et qui devront plus tard revendiquer la nationalité allemande.
Que faire d'eux. Ils sont noirs, ils sont indésirables et pourtant ils sont allemands par le droit de sang et de terre.

Les allemands vont-ils supporter partager les mêmes droits que ces nègres ? Un allemand pourra t-il accepter se faire examiner par un médecin noir allemand ? Pas si évident ! Une solution intelligente est trouvée. Ficher ses enfants et encadrer leur évolution

Pourquoi les enfants sont fichés

Le but est d'empêcher l'émergence d'une élite noire qui s'assayera côte à côte et prendre les décisions pour l'avnir de l'allemagne. Le service social et scolaire fiche les enfants issus de l'immigration, surtout les noirs et ceci dès leur naissance. Aidé par un système d'orientation caduque qui dès le CM2 oriente les enfants noirs de facon sélective et discriminatoire dans des écoles qui ne lui offriront pas de diplômes d'aptitude à étudier comme le bac. C'est légal en plus.

Les méthodes de blocage

 A la différence de la solution finale qui consistait à nettoyer les juifs du territoire Allemand en les exposant aux travaux durs, les laissant affamés, c'est Jugendamt, une institution qui dépend du ministère des femmes et des affaires sociales qui sera chargé de la mission de trouver un autre avenir à ces enfants noirs. Officiellement, le rôle de Jugendamt est de protéger les enfants orphelins, en prison ou des parents sous l'emprise de la drogue, d'alcool ou qui sont psychologiquement inaptes. Et c'est là le piège.

1. La mission : Jugendamt

Pour éviter qu'il y ait une élite noir dans ce pays, il faut commencer par recenser les noirs (les statistiques ethniques ne sont pas interdites en Allemagne comme en France), dès leur naissance, il faut les suivre et dès que possible et leur donner l'éducation qu'on veut bien autant que ce peut. Cette éducation, on ne peut s'en douter une seconde devra être la moindre possible pour étouffer l'émergence d'une élite noire.
Jugendamt pour atteindre ces objectifs pourrrait suspecter ou déclarer uninatéralement la ménace que représente un parent pour l'enfant. Le but est de trouver un moyen pour lui retirer légalement l'autorité et la garde de l'enfant. Si cela réussi, l'enfant sera conduit dans un Internat qu'ils appellent le Jugendheim. 90% des enfants internés dans les Jugendheim sont issus de l'immigration. Ils y recoivent l'éducation l'alimentation et les soins que l'on veut bien leurs donner

2. Le système scolaire allemand est unique en son genre. Il est ambigü et discriminatoire.

C'est le second filtre. En Allemagne, pour avoir accès aux grandes études universitaires qui donnent accès par exemple à la profession d'avocat, l'ingénierie et autres, il faut être passé par un Lycée et avoir obtenu le Bac. Or les enfants sont orientés dès le Cours Moyens II par une maîtresse d'école qui dispose de tous les pouvoirs de décider qui (peut) faire le lycée et qui ne peut pas. C'est à ce niveau que les plus chanceux des enfants noirs qui auraient échappé à Jugendamt sont pris au piège.
C'est ce qu'a aussi constaté en mars 2007 dernier, Mr. Vernor Munoz, un inspecteur de l'ONU pour les droits de l'homme.

Après avoir passé une semaine de travail en Allemagne, ses conclusions sont sans appels. « Le système scolaire allemand est discriminatoire ». Il est inadmissible que tous les enfants noirs soient jugés inaptes pour le Gymnasium (Lycée en Francais). Ils séparent dès le bas âge, les enfants de parents pauvres, les enfants handicapés et surtout ceux issus de l'immigration : Ici il s'agit principalement des enfants noirs ou métisses dont la couleur de la peau est un facteur externe sélectif de discrimination.

Cà marche et c'est légal.

Voici un système raciste et discriminatoire qui marche pourtant bien, et c'est légal.
Parce que malgré un nombre impressionnant de noirs allemands nés allemands, la proportion des cadres noirs allemands est si faible qu'il n'existe pas de chiffre. Vous vivrez 30 ou 40 ans en Allemagne, vous ne rencontrerez jamais un noir allemand médecin, avocat, ingénieur. Et si vous en rencontrez un, il s'agit soit d'un noir naturalisé allemand et donc qui aurait obtenu son bac en dehors de l'Allemagne, soit un noir allemand d'au moins un parent allemand ayant compris et pris au sérieux la menace très tôt (par exemple en faisant grandir son fils ailleurs), soit bien sûr un rare miraculé de parent de diplomate de star ou qui gagne assez bien sa vie.

Sélection ethnique basée sur la couleur de la peau et l'origine des parents.


C'est la bonne expression qu'il faut, car c'est cela la mission cachée de Jugendamt. Vous ne pouvez pas échapper à Jugendamt. Comme les statistiques ethniques ne sont pas interdites en Allemagne, dès le jour de la naissance de votre enfant, une assistance sociale vous filera. Elle enregistrera son nom, le votre, celui de la mère et son origine et les transmettra à Jugendamt qui vous filera parfois avec l'aide des voisins. Ces informations sont celles qui pourraient ficher votre enfant toute la vie.

 

Et si les 2 parents vivent et sont en bonne santé

Aussitôt que Judendamt connaît la racine de votre enfant, ils vous fileront se faisant aider même par vos voisins. Il vous suffira par exemple qu'un jour vous vous disputiez avec votre femme pour que l'on vous trouve inapte et psychologiquement handicapé à éduquer votre enfant. Le but étant d'entamer une procédure judiciaire qui devra vous enlever l'autorité parentale de l'enfant pour la remettre à Jugendamt. Et si vous échappez à Jugendamt, vous n'échapperez pas à la méchante maîtresse de l'école primaire.
Le problème c'est que Jugendamt est très fin, évite d'être brutal pour échapper à la curiosité, mais la méchante maîtresse agit en toute légalité. C'est elle qui décide si votre enfant doit faire le lycée pour pas.

 

 Dans l'émission « Nur die Liebe Zahl » une chaine de télévision allemande Sat1 a eu le courage de suivre les parents de certains couples séparés par force et dont l'enfant a grandi avec un parent ou sous l'autorité de Jugendamt. Les témoignages font grincer les dents.

On parle des cas d'intimidation, d'empoisonnement même, de lavage de cerveau et des méthodes utilisés pour enflammer et disjoncter les couples mixtes, même par la force par des enlèvements. On a parlé d'un camerounais rapatrié de force au Cameroun alors qu'il était officiellement marié à une allemande avec enfant.
 

Devenus grands, ces enfants sont en majorité des chômeurs sans formation professionnelle pour les plus chanceux. Les autres dépendants de drogue, bandits. En Allemagne, tout le monde sait par exemple que les enfants issus de l'immigration sont des criminels (Kriminelle Ausländers). Cà se dit assez souvent à la télé au journal de 20h.

 

Dans les internats de Jugendamt, 90% des enfants internés sont étrangers ou d'origine étrangère. 2 enfants sur 3 n'ont plus de contacte avec au moins un des parents qui vit pourtant contre 1 enfant sur 2 qui n'a plus le moindre contacte avec aucun de ses parents biologiques.

Le drame en fait c'est que jusqu'à ce jour, des enfants noirs et métisses sont filés et fichés en Allemagne et en toute légalité. Et puis personne n'en parle, personne ne dit rien. Tout le monde croit que c'est la loi et que c'est bon. Le rôle mystérieux de Jugendamt et de la méchante maîtresse d'école.

Sur le plan international, on croit que l'Allemagne est entrain de réussir son plan d'intégration des enfants issus de l'immigration. Mais tenez vous tranquille. Il faudra bien qu'un jour, ces enfants devenus grands, disent un jour. Mais nous sommes allemands. Cà c'est notre pays ! On nous a fiché dès le commencement dans notre pays.

La grande différence entre l'Allemagne et la France dans le domaine du racisme c'est que pour les raisons que l'auteur évoque, il n'y a pas d'élite intellectuelle en Allemagne. Personne ne parle, personne ne s'occupe des problèmes des noirs. C'est une forme de seggrégation raciale qui ne dit pas son nom. Le noir ramasse la part du chien. Dans un pays comme celui là où noirs sont aggressés, battus, recoivent la moindre éducation. Qui donc se lèvera pour ordonner une commission d'enquête parlementaire?
L'allemagne étant à l'Union Européene, un député Francais pourrait bien aussi enquêter sur cette affaire. Quel est ce pays où le noirs est privé d'accès aux études comme au temps de l'esclavage et de l'apartheid où apprendre un noir à lire et à écrire était un crime. Vivement que cet article puisse ouvrir les yeux des parlementaires Francais et Européens.



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement