LEPAT
 

Locations of visitors to this page

Voter  Votez pour ce site en 2 secondes, votre avis est intéressantVoter

Procès et Verdict
 Image:Emmett Till.jpg
Emmett Till et sa mère
 

Emmett Till a été enterré le 6 septembre dans le cimetière de Burr Oak à Alsip, dans l'Illinois.

Aucun évênement n'a pu déplacer autant de noir à cette époque. Après avoir interrogé les plus grandes radios noirs autours du pays et après contastation, cinq sur six radios parlaient de l'affaire d'Emmett. La moitié d'entre eux ont demandé que quelque chose devraient se faire dans le Mississippi.

 

Les blancs du Mississippi étaient offensés par la critique nordique « d'une ségrégation barbare » et du lynchage mis comme étiquette par la NAACP(une organisation de défense des droits civils des minorités ethniques aux Etats-Unis). Le jour qu'Emmett fut enterré, Bryant et Milam furent accusés au Mississippi par un grand jury.

Le procès

Cinq avocats ont proposé de défendre Milam et Bryant ainsi que des fonctionnaires qui avaient d'abord dénoncé le meurtre puis ont commencé à soutenir les meurtriers accusés. Le procès débuta avec un jury composé de 12 hommes blancs le 19 septembre dans le Mississippi. Le ministère Public avait du mal à trouver des témoins prêts à témoigner contre les deux hommes. A ce moment la, dans le Mississipi , on avait jamais vu un noir accuser publiquement un blanc de commettre un crime. Le jour avant le procès, Frank Young , un ouvrier agricole noir a dit qu'il avait des information indiquant que Milam et Bryant avaient été aidé dans leur crime. Pendant ce temps, la NAACP, Le RCNL( The Regional Council of Negro Leadership), des journalistes noirs, et les reporters locaux se sont liés afin de mener une enquette commune.

 

Malgré tous les obstacles et les mises en garde, Mamie Till Mobley a témoigné sur l'identité de son fils et Mose Wright soixante-quatre ans est allé encore plus loin en défiant le blanc, dans le sud, en témoignant contre les deux hommes blancs, qui avaient enlevé et assassiné son neveu.

Lorsqu'on lui a demandé s'il pourrait préciser les hommes qui avaient pris son neveu cette nuit d'été sombre, il s'est tenu là, face à Milam et à Bryant, et a dit « Dar he » -- « il est Là », en faisant référence à l'homme qui avait tué son Neveu. La bravoure de Wright a encouragé d'autres noirs à témoigner contre les deux accusés. Tous ont été retiré hors de l'Etat après leur témoignage

 

Le verdict

En fin de compte, toutefois, même l'incroyable courage de ces Noirs n'a pas fait une différence. L'avocat John C. Whitten a dit aux jurés (12 hommes blancs)dans son discours de clôture, "Vos pères se retourneront dans leurs tombes si Milam et Bryant sont reconnus coupables et je suis sûr qu'au nom de tous les anglo-saxon que l'un de vous ai le courage de libérer ces hommes face à cette pression. "Ils ont délibéré pendant un peu plus d'une heure(à peine 67 minutes). Un juré affirma qu'ils avaient même dû faire une "pause boisson" pour pousser le temps de la délibération au-delà d'une heure. Le 23 septembre le jury, composé de 12 hommes blancs, acquitta les deux accusés sur un "non coupable"à la 166e anniversaire de la signature de la Déclaration des droits. Les explication du jury: "Je pense que la situation n'a pas pu prouver l'identité du corps."Cet acquittement précipité provoqua un tollé aux États-Unis et en Europe, tant et si bien qu'il influença l'essor du mouvement des droits civiques américains.

 

 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement