LEPAT
 

Locations of visitors to this page

Voter  Votez pour ce site en 2 secondes, votre avis est intéressantVoter

Reconnaître un faux billet

Logo : TOUCHER-REGARDER-INCLINER La fabrication des billets de banque en euros fait appel à des technologies de pointe en matière d'impression. En outre, ils possèdent un certain nombre de signes de sécurité ultramodernes, qui permettent de faire facilement la distinction entre un billet authentique et une contrefaçon, sans qu'il soit nécessaire de disposer d'un équipement spécial.

 Un certain nombre de signes de sécurité ont été incorporés dans les billets en euros. Ils permettent de reconnaître immédiatement un billet authentique.

Touchez l'impression en relief – des procédés d'impression spéciaux confèrent au billet son toucher unique.

Examinez le billet par transparence : le filigrane, le fil de sécurité et le nombre incomplet apparaissent. Ces trois éléments sont visibles aux recto et verso des billets authentiques.

Inclinez le billet : au recto, apparaît alors une image changeante sur l'hologramme.

 Inclinez le billet: Au verso, on peut voir la bande brillante (sur les coupures de 5, 10 et 20 euros) ou le nombre à couleur changeante (sur les coupures de 50, 100, 200 et 500 euros).

Vérifiez toujours plusieurs signes de sécurité. Quelques secondes suffisent pour vérifier l'authenticité d'un billet. Touchez le billet, regardez-le et inclinez-le.

                                                                                                                                                                                         

Animation montrant les signes de sécurité d'un billet de 50 euros


© BCE

Les billets en euros portent la signature de Willem F. Duisenberg, le premier président de la Banque centrale européenne, ou celle de Jean-Claude Trichet, qui lui a succédé le 1er novembre 2003. Les billets portant l’une ou l’autre signature sont valides.


© BCE

Le papier des billets est produit à partir de pur coton. Un billet a une texture ferme et une sonorité "craquante". Un billet mou est donc contrefait.


© BCE

Utilisée au recto du billet, l'impression en relief met en avant le dessin sur le motif architectural. Cette impression peut être perceptible au toucher. Les billets de 200 et 500 euros disposent de certains signes complémentaires pour les malvoyants, près des bordures des billets.


© BCE

On peut examiner le filigrane par transparence. Lorsque le billet est apposé à une partie sombre, les parties claires s'assombrissent. Cette transition est progressive.


© BCE

Si vous inclinez un billet de 5, 10 ou 20 euros, la valeur du billet et le symbole de l'euro (€) s'alternent dans le bandeau holographique.


© BCE

La pastille holographique est visible sur les billets de 50, 100, 200 et 500 euros. L'hologramme montre la valeur du billet en chiffres puis un portail ou une fenêtre.


© BCE

Si vous inclinez le verso d'un billet de 5, 10 ou 20 euros, une bande de couleur dorée apparaît. Le bandeau reproduit en dorée la valeur du billet en chiffres et le symbole de l'euro (€).


© BCE

En mettant un billet de 50, 100, 200 et 500 euros à la lumière, la couleur du chiffre de la valeur du billet passe du mauve au vert ou au marron.


© BCE

Dans le coin supérieur d'un billet, des signes imprimés apparaissent au recto et au verso. Ceux-ci se complètent pour reconstituer la valeur du billet, en exposant le billet à la lumière


© BCE

Si vous tenez le billet face à la lumière, vous pourrez voir ressortir le fil de sécurité sous la forme d'une bande fine et sombre. Ce fil est incorporé dans l'épaisseur du billet.


© BCE

A la lumière, vous pouvez apercevoir des perforations dans la pastille holographique. Ces perforations forment le symbole de l'euro (€).


© BCE

Sous une lampe UV, plusieurs caractéristiques apparaissent: le papier n'a pas de couleur et de lumière vive; les fibres du papiers ressortent en rouge, vert et bleu; le drapeau de l'Union Européenne apparaît en vert; la signature passe au vert…


© BCE

Des lettres minuscules sont visibles, à l'aide d'une loupe, sur certaines parties du billet, par exemple à l’intérieur du mot "EYPΩ" ("EURO" en caractères grecs) au recto du billet de 20 euros. Ces microlettres sont nettes mais pas floues.


© BCE

Sur certaines parties des billets, on peut voir des minilettres de 0,8 mm ou 0,2 mm lisibles à l'œil nu. Contrairement aux billets falsifiés, ces lettres ne sont jamais floues.


© BCE

La banque centrale en charge de la production d’un billet est désignée par une lettre qui précède le numéro de série. Pour ce billet, la lettre "X", indique qu'il a été imprimé par la banque d'Allemagne. Le code pour la France est le "U".


Voter Votez pour ce site en 2 secondes, votre avis est intéressantVoter


compteur gratuit




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement